Franck Marcon, directeur musical

Musicien complet et polyvalent, Franck Marcon possède un répertoire étendu avec pour chaque projet et chaque époque une approche instrumentale, vocale, musicologique organologique extrêmement précise et historique.  De nombreuses oeuvres contemporaines lui ont été dédiées ainsi qu’à son ensemble vocal Polhymnia.

Après avoir obtenu une licence d’histoire, Franck Marcon décide de se consacrer entièrement à la musique et entre au Conservatoire régional de Nice dans les classes d’orgue (René Saorgin, Jean-Luc Étienne) et de clavecin (Mireille Podeur). Après l’obtention d’un premier prix de clavecin et de musique ancienne, ainsi que d’un premier prix de musique de chambre au Conservatoire de Paris, il est admis à la Haute Ecole de Musique de Genève dans la classe de clavecin d’Alfonso Fedi où il se voit décerner un master de concert en 2005. Titulaire des orgues historiques Serassi de Tende, il se produit dans diverses formations baroques en tant que claveciniste. Depuis 2009, Franck Marcon est accompagnateur et chargé de cours en musique baroque à la Haute École de Musique de Genève. Il accompagne notamment les classes de Gabriel Garrido, Patrick Beaugiraud, Jacques Zoon, Marie-Annick Nicolas, Mihaela Martin, François Guye, Ophélie Gaillard, Alfonso Venturieri et Daniele Bragetti. Il accompagne aussi régulièrement au sein du Concours international de Genève. 

Franck Marcon a reçu, en juin 2003, un master de direction à la Haute École de Musique de Genève dans la classe de Michel Corboz. Il a participé à plusieurs tournées de l’Ensemble vocal de Lausanne. Franck Marcon est régulièrement engagé comme chef d’orchestre et chef de choeur. 

Depuis septembre 2002, Franck Marcon dirige l’Ensemble vocal Polhymnia qui se consacre à la musique contemporaine et à l'ensemble du répertoire choral. C’est sous sa direction que l’Ensemble a représenté la Suisse au concours international du Florilège vocal de Tours et enregistré deux disques intitulés « Eternité » et « Charpentier - Gaudibert : Une mystique de l'ombre » pour le label VDE-Gallo. Avec cet ensemble, il a commandé et dirigé des créations contemporaines de Jean-Louis Gand, Nicolas Bolens, Eric Gaudibert, Julien-François Zbinden, Jean-Sélim Abdelmoula, Francesco Hoch et Aki Nakamura. Son dernier projet autour de la Mediterranée avec une création de Xavier Dayer et la production des Lys de madrigaux de Maurice Ohana a été particulièrement remarqué.

La direction artistique et musicale du choeur Crescendo à Bron lui pemet de s'associer à un projet de médiation culturelle stimulant en permettant à un vaste public d'acceder à la musique par la participation à différents choeurs (choeur d'adultes, choeur d'enfans), la présentation de concert à la médiathèque au sein d'une saison.

 

Site de l'Ensemble Polhymnia - www.ensemblepolhymnia.com

 

 

Nicolas Longo, pianiste accompagnateur, assistant

Formé par l’une des dernières héritières du virtuose Dinu Lipatti, Nicolas Longo décide, après ses études supérieures de math (Math Sup) de se consacrer entièrement à la musique, parcours jalonné de plusieurs prix de conservatoire à Lyon et Chambéry.
En 2000, il intègre la Haute Ecole de Musique de Genève dans les classes de piano, pédagogie et musique de chambre, puis, en 2006, il suit les cours de direction de Pierre Cao au Conservatoire National de Région de Dijon.
Il a dirigé pendant deux ans le Choeur Egregore à Lyon.
Il se produit actuellement avec le Chœur Crescendo de Bron, dont il est le pianiste depuis 2007.
Il est également professeur de piano au Conservatoire de St Fons. Membre du Trio Mogano depuis 2007, il est par ailleurs invité à jouer avec les musiciens de la Camerata du Rhône. On a pu l’écouter lors de plusieurs récitals donnés dans différents pays d’Europe (Suisse, Italie, Allemagne, Ukraine).
Depuis 2007, Nicolas Longo est président de la Bateria lyonnaise Senario, groupe de percussions brésiliennes.

 

Fanny Mouren, direction choeur d'enfants

C’est pendant ses études à Sciences-po que la mezzo-soprano découvre l’opéra et décide d’en faire son métier. Elle se forme alors au Conservatoire de Bourgoin-Jallieu, au Pôle Sup’ de Dijon puis au sein du Pôle Lyrique d’Excellence de Cécile de Boever.
Elle chante en ensemble avec le Chœur Emelthée, l’Ensemble vocal Exosphère, le Choeur de femmes Polhymnia dans un répertoire qui s’étend de la musique Renaissance à la création contemporaine.
Sur scène, elle aborde les rôles de Didon (Purcell), Dorabella (Mozart), Hansel (Humperdinck), le 3ème enfant (La flûte enchantée).
Co-directrice artistique de l’Ensemble Brins de Voix, elle travaille à faire découvrir l’opéra au plus grand nombre à travers les spectacles mais aussi par l’enseignement du chant aux plus jeunes (Programme DEMOS, Chœur Crescendo, la Cigale de Lyon, ateliers péri-éducatifs…).

Rosemay Magnan-Dauvin, direction choeur d'enfants

Après une formation de pianiste, la soprano Rosemay Dauvin-Magnan obtient sa licence en musicologie à l’Université de Lyon. Elle débute le chant au CRR de Lyon, où elle obtient parallèlement ses DEM en Formation Musicale, Direction de chœur et Écriture. Après avoir intégré la Haute École de Musique de Neuchâtel dans la classe de Marcin Habela, elle poursuit ensuite sa formation auprès de Jan-Marc Bruin au CRD de Bourgoin-Jallieu, où elle étudie également le clavecin, et obtient son Dem en chant lyrique.
Lors de master-classes, elle se perfectionne auprès d’Agnès Mellon, Pierre Mervant, Léontina Vaduva…
Actuellement, elle se produit au sein de plusieurs ensembles (Chœur de l’Opéra de St Etienne, Choeur Britten/Spirito, Calliope, Ensemble Exosphère, La Cala, Emelthée,...etc), avec lesquels elle a pu travailler sous la direction de chefs prestigieux tels que Nicole Corti, Régine Théodoresco, Jean-Philippe Billman, Ton Koopman, Emmanuel Krivine, Léonard Slatkin.
Elle se produit aussi régulièrement en tant que soliste dans des récitals de musique baroque, des oratorios, ou sur scène dans des opéras, opérettes, et spectacles divers. Après avoir dirigé plusieurs chœurs d’adultes et un petit orchestre, elle dirige depuis deux ans des chœurs d’enfants, dont Demos et actuellement le chœur d’enfants Crescendo.

 

Delphine Terrier, technique vocale

Parallèlement à des études de musicologie, Delphine TERRIER-MAZILLE étudie le chant au conservatoire de Lyon où elle obtient son Diplôme d’Etudes Musicales.
Elle chante dans l’ensemble Spirito  (direction Nicole Corti), et le Chœur de femmes Calliope, dirigé par Régine Théodoresco, ainsi que sous la direction de Christophe Rousset, Kirill Karabits, Jean-Claude Pennetier, Gabriel Garrido, Philippe Forget, Patrick Ayrton, François-Xavier Roth ou encore Leonard Slatkin.
Elle se produit dans diverses productions d’opéras : L’Enfant et les Sortilèges de Ravel, Ercole Amante de Cavalli, Les Noces de Figaro de Mozart, …
La musique contemporaine lui tient particulièrement à cœur et elle participe à la création de plusieurs opéras d’Isabelle Aboulker et de Philippe Forget.
Son répertoire s’étend également au lied et à la mélodie.
Elle prend part aux productions de l’Opéra de Lyon en tant que choriste supplémentaire.
Elle enseigne également le chant et assiste plusieurs chœurs dans leur travail vocal, notamment le chœur Crescendo.